• Cuisine


    Cuisine de l`Ouzbékistan.   

    Cuisine ouzbeke. Plats principaux.

    La cuisine est un aspect important et bien développée de la culture ouzbeke. Les ouzbeks l'ont depuis des siécles de civilisation adaptee a leur mode de vie distinct de celui de leurs voisins nomades. Ils cultivaient des céréales et apprivoisaient le betail dans les oasis et dans les vallées fertiles entre les déserts et les montagnes. L`abondance des produits a permis aux Ouzbeks d`exprimer leur forte tradition d'hospitalité dans leur cuisine.

    Les saisons, surtout l`hiver et l`été exercent une influence énorme sur la composition du menu classique. En été les fruits, les légumes et les noix sont omniprésents. En Ouzbékistan il y a des fruits en abondance - raisin, melons, pasteques, abricots, poires, pommes, cerises, grenades, citrons, coings et figues. Il n` y a pas une grande variété des légumes, mais on peut cependant trouver des especes inconnues en Europe telles comme le gros radis vert, les carottes jaunes, une douzaine de courges qui se joignent aux aubergines, poivrons, navets ,concombres et  tomates.

    La regime d`hiver se compose de fruits, de légumes secs et de conserves. Les nouilles grasses ou les plats faits a base de pate sont aussi le propre de la nourriture de l`hiver.

    En général, le mouton est la source préférée de proteine dans la nourriture ouzbeke. Le mouton gras est connu non seulement pour sa viande et sa graisse utilisée comme une huile mais aussi pour sa laine. On consomme aussi la viande de boeuf et de cheval. La viande de chameau et de chevre est rarement mangée.

    Les plats ouzbeks ne sont pas particulierement chauds et brulants, mais certainement délicieux. Le cumin noir, le paprika et le poivre noir, la barbarrie, le coriandre et le sйsame sont les principales épices qu`on utilise dаns la préparation des répas. Cilantro (coriandre frais), le fenouil, le céleri, le persil sont des herbes aussi répandues. L`autre assaisonnement comprend le vinaigre de vin qu`on ajoute librement dans les salades et les marinades et les produits laitiers fermentés.

    Autre particularite des repas ouzbeks : l'enorme quantite de pain que l'on y mange. Les galettes ou "non", "lepyoshka" sont préparés d`habitude dans les « tandirs » -fours- et servis avec du thé sans accompagnement, dans nombre de repas. On prépare aussi certaines variétés de pain farci avec de l`oignon ou de la viande; les autres sont décorés de grains de sésame ou de kalonji.

    L`Asie Centrale est reputée par la richesse et le gout des ses produits laitiers fermentés. Les plus connus sont le  « katyk » ou yaourt fait de lait acide et le  « suzma » ou lait épaissi dans l'eau et qui ressemble ainsi au fromage blanc.

    Le Plov ou Osh, la version ouzbиke de "pilaff" ("pilav") et le maitre de tous les repas. En général, il se compose de viande cuite, d' oignons, de carottes, de riz, et de  raisins secs, du barbarrie auxquels on ajoute des fruits varies. Les hommes ouzbeks sont fiers de préparer ce plat. Le “oshpaz » ou le chef-cuisinier prépare le plov sur le feu ouvert. Parfois il prepare le plov dans un  chaudron unique pour 1000 personnes les jours de fetes ou de mariage. Sans doute cela demande des annees de pratique car la préparation du plat se compose parfois de 100 kg de riz.

    Le thé est prepare selon les plus fines traditions orientales. Il est la premiere chose proposée a chaque hote et il existe des régles compliquees qui en reglementent la préparation, l’offre et la consommation. Le thé vert est la boisson de l`hospitalitй.On préfиre le thé noir dans la région de Tachkent. Mais on boit souvent les deux avec du lait ou du sucre. Une partie entiиre de la cuisine est consacree а la consommation du thé. On y ajoute des "samsa", du pain, des halva et des fruits secs variés.

    La "choyhona" (maison du thй) est une des pierres angulaires de la sociйtй  traditionelle ouzbeke. Toujours а l`ombre, installée de préference pres d'une source fraiche, la choyhona est un endroit de sociabilite ou se manifestent l'union et la fraternitédes hommes.Un homme ouzbek dans le vetement traditionnel s`etend pres de la table basse installée juste au centre du « tchorpoya » couvert de vieux tapis et prend plaisir en consommant  plov, kebab et tasses de thé!