• Ouzbékistan


     

    Programme : Ouzbékistan.

     

    16 Jours / 15 Nuits : Tachkent - Samarcande - Chakhrisabz - Nourata - Boukhara - Ourguentch - Khiva - Tachkent - Vallée de Ferghana - Tachkent .

     

    Jour 1. 01.08. Vendredi - (vol) Q                 

     

    Jour 2. 02.08. Samedi - Tachkent                                    

    A.M. Arrivée à Tachkent à 04:20. Accueil par le guide francophone à l’aéroport et transfert à l’hôtel. Installation et nuit à l’hôtel. Petit déjeuner à l’hôtel.

    ·         Tachkent - Première métropole de l’Asie Centrale, la capitale de l’Ouzbékistan ne révèle, à première vue, pas grand chose de son histoire bimillénaire de carrefour des anciennes routes caravanières. Les grandes avenues du socialisme réduisent à néant les visions romantiques d’une oasis située sur la Route de la Soie. C’est aujourd’hui une ville culturelle de première importance, riche en parcs et fontaines.

    Le début des visites de la capitale commence à 11:00 :

    ·         La Place du Théâtre Navoï témoigne de l’architecture soviétique, sans grand caractère. La décoration intérieure est l’œuvre d’artistes ouzbeks. La fontaine sur la place évoque une capsule de coton.

    ·         Le Monument du “Courage”, un monument érigé en l’honneur des victimes du tremblement de terre de 1966, après lequel Tachkent a été entièrement reconstruit.

    ·         La Place de l’Indépendance (Mustaqillik), anciennement Place Lénine et actuellement transformée en Place de l’Indépendance.

    ·         La Place de l’Amitié des Peuples (Droujba Narodov), avec un monument moderne dédié à la famille ouzbèke Shaakhmad Shomakhmoudov, famille qui a adopté 15 orphelins ayant perdu leurs parent pendant la 2nde guerre mondiale.

    ·         Le Musée des Arts Appliqués, ancienne demeure d’Alexandre Polovtsev, diplomate qui, en 1898, demanda à des artisans de la région de se charger de son aménagement. Le musée possède de riches collections d’art russe, icônes, céramiques et costumes royaux.

    P.M. Déjeuner dans la ville dans le restaurant privé “Al Aziz” qui se trouve au bord de la rivière Anhor qui sépare la capitale en deux parties. Dans l’après-midi, poursuites des visites de la capitale ouzbèke avec :

    ·         La Medersa Barak Khan, fondée au XVIème siècle par un descendant de Timour qui administrait Tachkent pour le compte des Chaibanides. La façade, ornée de mosaïques bleues et d’inscriptions coraniques, abrite une cour plantée de rosiers et protège 35 khujras (cellules). Elle demande que l’on s’y arrête pour respirer les roses du Paradis d’Allah.

    ·         La Medersa Koukeldach, construite au XVIème siècle, elle est entourée de maisons dont certaines datent du XVème siècle. Actuellement, la medersa sert d’école islamique.

    ·         La Medersa Abdoul Kassym, située à 1,5 km au sud du Bazar Tchorsou et de la place de L'Amitié des Peuples. Actuellement, cette medersa est un musée d’art traditionnel.

    ·         Le Bazar Tchorsou, riche en couleurs et en odeurs.

    ·         Le Mausolée Kafal Chachi, tombeau d’un docteur local, philosophe et poète de l’Islam qui vécut de 904 à 979. Le portail, la coupole intérieure et l’arche datent du XVIème siècle.

    ·         Le Métro de Tachkent, devenu la fierté de ses habitants. La première ligne a été mise en route dans les années 70 et, à l’heure actuelle, il y a 3 lignes qui fonctionnent.

    Dîner et nuit à l’hôtel.

     

    Jour 3. 03.08. Dimanche - Tachkent/Samarcande (300 km)                       

    A.M. Petit déjeuner à l’hôtel. Départ par la route pour Samarcande (300 km - 4 heures), en passant par la porte de Tamerlan, conjonction de deux montagnes, appelée “Temur Darviozadans la langue locale. Arrivée  à Samarcande en fin de matinée et transfert à l’hôtel.

    ·         Samarcande - Ancienne capitale politique, la cité a vu passer les rois, les dynasties, les destructions, les convoitises de peuples se hissant au rang de civilisation. Le secret de sa survie fut d'accueillir les envahisseurs, parfois sous la force, mais sans jamais se soumettre... Au fil des siècles, la souplesse d'une population de toutes confessions et de toutes origines et la puissance de son aristocratie commerçante ont rendu la cité mythique plus forte que l'usure des pouvoirs.

    P.M. Déjeuner à l’hôtel. Début des visites de la ville :

    ·         L’Observatoire d’Ouloug Beg, premier observatoire en Orient construit par Ouloug Beg, cette construction était unique au monde au XVème siècle. Il s’agissait d’un gigantesque instrument d’astronomie se présentant comme un édifice circulaire à 2 étages de 48 mètres de diamètre. Un énorme sextant permettait l’observation du soleil et de la lune.

    ·         Les vestiges de la cité antique Afrosiab et le Musée d’Afrosiab, avec une peinture en fresque, construit sur cette cité.

    ·         La Nécropole de Chakh-i-Zinda (le Roi Vivant), constituée d’un ensemble de mausolées. Située à Afrosiab, à la limite de la Samarcande médiévale, cette nécropole s’est constituée dès le XIème siècle mais à partir de 1370, on y ajoutera de nombreux tombeaux destinés à la famille de Tamerlan et à ses généraux.

    Dîner au restaurant “Oasis”, tenu par une brasserie locale de Samarcande et se trouvant dans le parc central avec vue sur un petit lac ; on y effectue des grillades en extérieur et on y propose une excellente bière brune fraîche. Nuit à l’hôtel.

     

    Jour 4. 04.08. Lundi - Samarcande                                          

    A.M. Petit déjeuner à l’hôtel. Poursuite de la découverte de Samarcande.

    ·         La Place du Reghistan (XVème-XVIIème siècles), le plus grandiose complexe d’Asie Centrale et l’un des plus beaux de l’Islam. Centre officiel de l’empire des Timourides et ensemble emblématique de l’Asie Centrale, il se compose de trois medersas. Les édifices (les Medersas Cher-Dor et Ouloug Beg, face à face, et la Medersa-mosquée Tilia-Kari) s’harmonisent, grâce à une restauration complète. A l’intérieur, vous verrez la mosquée d’or (intéressante exposition de céramiques), les cours où l’on croit échapper au temps, les petites boutiques, le musée. La place était un centre commercial, artisanal, culturel et religieux au XVème siècle.

    ·         La Mosquée du vendredi de Bibi Khanoum, construite pour la femme préférée de Tamerlan, entre 1399 et 1404. Le grand empereur avait fait appel à une équipe d’architectes et d’artisans de Samarcande ainsi que d’artisans fait prisonniers en Iran et en Inde. Ce fut la plus grande mosquée de son temps.

    ·         Promenade dans le pittoresque Bazar de Samarcande réputé pour ses galettes, ses fruits secs et frais, sa grande variété d’épices, etc...

    P.M. Déjeuner dans un restaurant privé de la ville. Poursuite des visites l’après-midi :

    ·         Le Mausolée Gour Emir, grand monument architectural avec une coupole turquoise, c’est le tombeau de Tamerlan, remontant au début du XVème siècle. La salle principale est impressionnante par la finesse de son décor. En dessous, se trouve la crypte des Timourides.

    ·         La Mosquée et le Mausolée Khodja Akrar et la Medersa Nadir Divan-Begui, construite autour du mausolée Khodja Akrar. Khodja Akrar était un chef soufi de la secte des Nakhshbandi qui fut une figure politique et spirituelle de la fin du XVème siècle. Entre 1630 et 1635, le vizir de Boukhara, Nadir Divan-Begui, engloba la mosquée funéraire, construite par les fils d’Akrar, dans une grande medersa. Au sud de la medersa, la mosquée Khodja Akrar (XVIIème-XXème s) abrite des lieux de prières.

    ·         Le Mausolée Khodja Abd-i-Daroun, lié au nom d’un juriste arabe du IXème siècle, Abd-al-Mazeddin, (Khodja signifie une personne qui a fait un pèlerinage à la Mecque). Seljuk Sultan Sanjar est enterré dans le mausolée du XIIème siècle, reconstruit par Ouloug Beg au XIVème siècle.

    ·         Visite de la Cave Khovrenko, située au centre de la ville, renommée pour avoir les meilleurs vins et brandy d’Asie Centrale. La visite de la cave est toujours suivie d’une dégustation de vin dans le musée de la cave.

    Dîner chez l’habitant. Nuit à l’hôtel.

     

    Jour 5. 05.08. Mardi - Samarcande/Chakhrisabz/Samarcande (200 km)          

    A.M. Petit déjeuner à l’hôtel. Départ par la route, à travers les contreforts de la chaîne du Hissar et par le col de “Takhtakaracha” (1675 m), pour Chakhrisabz, (100 km - 1,5 heures), la ville natale d’Amir Temur, dit Tamerlan, né en 1336, qui y fit ériger sa résidence d’été. Découverte de la ville avec ses medersas et mausolées :

    ·         Le Palais Ak Saraï de Tamerlan, qui signifie Palais Blanc. Ce palais n’est pas de couleur blanche, mais le nom du palais sous-entend la noblesse. C’est l’un des plus grands monuments architecturaux construits par Tamerlan.

    ·         La Mosquée Kok-Goumbaz, grande mosquée du Vendredi, construite par Ouloug Beg en 1435 en l’honneur de son père Chokhrukh. La mosquée signifie Dôme Bleu.

    ·         Le Mausolée Dorout Tilovat, tombeau du père de Tamerlan et de son maître spirituel, complété par Ouloug Beg. C’est également un complexe religieux et de pèlerinage. Son nom signifie le Foyer de Respect et de Considération.

    ·         Le Dorous Siadat est le tombeau de Jehangir, le fils aîné et préféré de Timour. Son nom signifie le Foyer de Pouvoir et de Puissance.

    ·         Le Mausolée Goumbazi Seydon, tombeau construit par Ouloug Beg pour sa famille et ses descendants.

    P.M. Déjeuner dans une famille ouzbèke. Retour par le col et son paysage pittoresque, arrêt pour se promener dans les montagnes. Arrivée à Samarcande en milieu d’après-midi.

    ·         Temps libre pour le reste de l’après-midi.

    Dîner et nuit à l’hôtel.

     

    Jour 6. 06.08. Mercredi - Samarcande/Nourata (270 km)                                Yourte

    A.M. Petit déjeuner à l’hôtel. Départ matinal pour Nourata (270 km - 4 heures). Arrivée en fin de matinée.

    ·         Visite du Fort d’Alexandre le Grand, perdu au milieu des champs, et de la Mosquée Khassan et Khoussein.

     

    P.M. Déjeuner dans une famille à Nourata. Transfert au village de Yangui-Gazgan, à 55 km de Nourata. Installation au campement de yourtes.

    ·         Promenade à dos de dromadaire à travers le désert Kyzyl-Koum et rencontre avec les famille nomades du désert.

    Dîner près du feu. Nuit sous la yourte.

     

    Jour 7. 07.08. Jeudi - Nourata/Boukhara (230 km)                                        B&B

    A.M. Petit déjeuner sous la yourte.

    ·         Route vers le lac Aydar-Koul pour admirer la nature du lac. Pêche et baignade dans le lac.

    P.M. Déjeuner pique-nique au lac. Retour à Nourata dans l’après-midi et route pour Boukhara (230 km - 3 heures), située en plein désert et ancienne étape caravanière. Boukhara est l'une des perles parmi les cités qui s'égrenaient au fil de la Route de la Soie.

    Arrivée en fin d’après-midi et installation à l’hôtel. Dîner et nuit à l’hôtel.

     

    Jour 8. 08.08. Vendredi - Boukhara                                                     B&B

    A.M. Petit déjeuner à l’hôtel. Journée consacrée à la visite de Boukhara :

    ·         Boukhara - Définitivement la ville qui vaut que l'on s'y attarde, où le temps veut se faire oublier, où les habitants sont hauts en couleur et chatoyants comme les tissages de soie multicolore qu'on y fabrique avec patience, où le commerce est un art et une culture comme nulle part ailleurs. Lieu de prière et d’étude qui eut son apogée au Xème siècle, elle est située sur les grandes routes des caravanes, dans les déserts de sable et les champs de coton, c’est la 5ème ville d’Ouzbékistan. C’est une véritable ville-musée qui compte plus de 360 mosquées (une par rue) sur dix siècles d’histoire, un véritable condensé de l’art de l’Asie Centrale.

    ·         La Citadelle Ark (VIème-XIXème siècles), la résidence fortifiée des dirigeants de Boukhara. Elle comportait des palais, le harem, des casernes, l’hôtel de la monnaie et la prison. Située sur la place du Reghistan, c’est là qu’avaient lieu les châtiments corporels dont la fameuse épreuve des 72 coups de bâton.

    ·         La Mosquée Bolo-Khaouz (1712), située en face de la citadelle et dont le nom signifie près du bassin.

    ·         Le Mausolée d’Ismail Samani (IXème-Xème siècle), situé dans un des endroits les plus verts de la ville, le parc Samani (anciennement Kirov). Il a été construit sous le règne d’Ismail Samani, l’un des plus célèbres représentants de la dynastie des Samanides qui gouverna la région de 892 à 907. Une construction en briques cuites, des colonnes d’angle de trois-quarts.

    ·         Le Mausolée Tchachma Ayyoub (la source de Job), construction originale qui date du XIIème siècle. Il fut construit sous le règne du Karakhanide Arslan Khan.

    ·         Le Bazar oriental de Boukhara.

     

    P.M. Déjeuner dans un restaurant privé. Dans l’après-midi, poursuite des visites :

    ·         Le Liab-i-Khaouz (XVIème-XVIIème siècle) forme un complexe avec son fameux bassin entouré de platanes datant de plus de cent ans et la Medersa Nadir Divan-Begui, la Medersa Koukeldach à gauche et le khanaka Nadir Divan-Begui derrière le bassin.

    ·         Les coupoles marchandes appartiennent à l’architecture civile du XVIème siècle. La coupole Tok-i-Zargaron est le domaine des bijoutiers, la Tok-i-Tilpak Fourouchon celle où l’on pouvait se procurer n’importe quel chapeau, la Tok-i-Sarrafon celle réservée aux changeurs.

    ·         Le Tim d’Abdoullah Khan a été construit en 1577 et était l’une des coupoles marchandes où les marchands afghans vendaient la soie.

    ·         L’ensemble Po-i-Kalian (XIIème-XVIème siècles), ensemble architectural situé au centre de la vieille ville de Boukhara. Il comprend un minaret caractéristique (XIIème siècle) de 48 mètres de hauteur, le plus haut de son temps en Orient, l’immense Mosquée Kalian ou Piédestal du Très Haut, flanquée des deux façades les plus grandioses de Boukhara, et la Medersa Mir-i-Arab.

    Dîner et musique classique dans la Medersa “Modar-i-Khan”. Nuit à l’hôtel.

     

    Jour 9. 09.08. Samedi - Boukhara                                                        B&B

    A.M. Petit déjeuner à l’hôtel. Continuation de la visite de la ville :

    ·         La Medersa Abdoul-Aziz Khan (XVIIème siècle) est un renouvellement à la décoration de l’iconographie islamique : vases, fleurs, oiseaux fabuleux, paysages de parc.

    ·         La Medersa d’Ouloug Beg, construite par Ouloug Beg en 1417, est antérieure à celle de Samarcande (1420), ses dimensions sont plus petites et la décoration moins riche.

    ·         La Mosquée Magok-i-Attari, la plus ancienne de Boukhara, est une construction des Xème-XIIème siècles. La mosquée à quatre colonnes construite en 937 a été brûlée pendant le grand incendie avec les maisons de l’émir. La mosquée a été reconstruite au XIIème siècle.

    ·         Le Tchor Minor, petite medersa aux quatre minarets construite en 1807.

    ·         La Maison Nationale Faizoulla Khodjaev, maison d’un marchand de Boukhara de la fin du XIXème siècle.

    P.M. Déjeuner dans un restaurant privé de la ville. Poursuite des visites dans l’après-midi.

    ·         La résidence d’été Sitora-i-Mokhi Khossa, l’un des palais-résidences de campagne construits au XIXème siècle par le père du dernier émir Said Alim Khan avec son jardin et son harem près du grand bassin.

    ·         Le Mausolée Nakhshbandi, haut lieu de pèlerinage des Musulmans. C'est le tombeau de Nakhshbandi, un saint homme de la ville. S’y rendre trois fois est équivalent à un pèlerinage à la Mecque.

    Dîner spectacle folklore avec défilé de costumes traditionnels dans la medersa “Nadir Divan-Begui”. Nuit à l’hôtel.

     

    Jour 10. 10.08. Dimanche - Boukhara/Khiva (450 km)                      

    A.M. Petit déjeuner à l’hôtel. Départ pour Khiva (450 km - 7 heures), juste après la sortie de Boukhara, arrêt sur la route pour une visite :

    ·         La Nécropole de Tchor Bakr (quatre Bakr), village de Soumitan à 7 kilomètres de Boukhara. Dans cette nécropole, se trouve le double tombeau de Saïd Abou-Bakr et d’Ahmad Abou-Bakr, descendants de Mahomet. Ce monument se compose d’une grande mosquée, d’un khanaka - ancien siège d’un ordre de derviches - et des tombeaux des frères Bakr.

    Quittant les plaines cotonnières de Boukhara gagnées sur le désert, la route longe en partie le cours de l'Amou Darya et traverse les étendues sablonneuses du Kyzyl Koum pour atteindre enfin l'oasis du Khorezm.

    P.M. Déjeuner pique-nique sur la route. Arrivée à Khiva, installation à l’hôtel.

    ·         Khiva - Cité vieille de plus de vingt siècles et véritable joyau de l'ancienne architecture ouzbèke. Cité antique dont on parle depuis le IIIème siècle av. J.C. Elle semble sortie des Mille et Une Nuits. Elle se divise en deux villes distinctes : Dichan-Kala (ville extérieure) et Ichan-Kala (ville intérieure), séparées par une double enceinte en pisé, datant du XIXème siècle. Khiva est sous la protection de l’UNESCO.

    Dîner et nuit à l’hôtel.

     

    Jour 11. 11.08. Lundi - Khiva                                               

    A.M. Petit déjeuner à l’hôtel. Découverte de la ville intérieure de Khiva “Ichan Kala”.

    ·         La Medersa Moukhammad Amin Khan construite en 1851, sous le règne du khan Mohammed Amin. C’était l’une des plus grandes medersas d’Asie Centrale. Actuellement, elle est transformée en hôtel.

    ·         Le Kalta Minar est un minaret court du XIXème siècle.

    ·         La Forteresse Kounia Ark (XVIIème siècle) se composait de la Chancellerie du Khan, de salles de réception, du harem, de mosquées et de divers locaux de services.

    ·         La Mosquée Djouma, la principale de Khiva. Elle a été reconstruite au XVIIIème siècle. C’est une mosquée de type fermé en raison du climat rigoureux de l’hiver et des grandes chaleurs de l’été. Ses 218 colonnes de bois sculpté évoquent les anciennes mosquée d’Arabie. Une dizaine de ses colonnes datent des XIème-XIVème siècles.

    ·         Le Mausolée de Pakhlavan Makhmoud, édifié en l’honneur de l’artisan Makhmoud, qui a reçu le titre de Pakhlavan (ou preux) pour ses exploits sportifs, que le mausolée. Makhmoud était aussi un poète populaire. C'est le plus remarquable monument architectural de Khiva.

    P.M. Déjeuner chez l’habitant, dans une ancienne demeure du XIXème siècle, entourée de colonnes en bois sculpté.

    ·         La Medersa et le Minaret Islam Khodja (1908), le minaret fait 45 m de hauteur, c’est le plus haut de Khiva.

    ·         Le Tach Khaouli est un mélange d’architecture rurale et urbaine. L’ensemble signifie domaine de pierre et se présente sous la forme de plusieurs cours communiquant entre elles par des couloirs intérieurs.

    ·         La Medersa d’Allakouli Khan est de style classique et parfaitement intégrée sur une place qui était autrefois un véritable forum où l’on lisait les édits du Khan.

    ·         Le caravansérail Allakouli Khan.

    ·         Le Palais Toza Beg (1893-1913), la résidence d’été de Moukhammad Rakhim Khan.

    ·         Le Palais Nouroulla Bay (1906-1912), la cour de la résidence d’Isphardiyar Khan.

    Retour à l’hôtel. Dîner au restaurant de l’hôtel.

     

    Jour 12. 12.08. Mardi - Khiva/Toprak Kala/Ayaz Kala/Tachkent     

    A.M. Petit déjeuner à l’hôtel. Route à destination des forteresses de Toprak Kala et d’Ayaz Kala (100 km - 1-2 heures). Visite des deux forteresses :

    ·         Toprak Kala, les ruines de la forteresse la plus impressionnante de la région s’étendent sur un hectare et demi. Les bâtiments datent du Ier siècle av. J.C. au IVème siècle.

    ·         Ayaz Kala, trois forteresses en ruines des IVème-VIème siècles, entourées par des habitations datant du IVème-IIIème siècle av. J.C.

    P.M. Déjeuner dans un campement de yourtes et rencontre avec la vie nomade des éleveurs de chameaux. En fin d’après-midi, retour à Ourguentch (130 km - 2 heures) et transfert à l’aéroport pour le vol HY-1058 à 20:20-21:50 à destination de Tachkent . Arrivée et installation à l’hôtel. Dîner et nuit à l’hôtel.

     

    Jour 13. 13.08. Mercredi - Tachkent/Kokand/Rishtan/Ferghana                   

    A.M. Petit déjeuner à l’hôtel. Transfert à l’aéroport et envol pour Ferghana HY-1401 à 08:10-09:20.

    ·         La vallée de Ferghana est une large vallée fertile, enserrée entre les chaînes montagneuses du Tien Shan et du Pamir, et considérée comme le cœur de l’Ouzbékistan. Peu avant le début de notre ère, le royaume de Davan fut à l’origine de l’ouverture de la Route de la Soie reliant la Chine et Rome.

    Visite de Kokand (1,5 heure de route de Ferghana) avec ses medersas, le palais du dernier khan et ses mosquées :

    ·         Le Palais de Khoudayar Khan, le palais du dernier Khan de Kokand fut construit en 1870. Il possédait une large enceinte percée de douze portes portant chacune le nom des villes auxquelles elles conduisaient.

    ·         La Medersa Narbouta-Bey (XVIIIème siècle) fut construite en 1799 par un architecte boukharite, Moukhammed Shaikh bini Moukhammed Sharif et n’a fait l’objet d’aucune restauration. Le plan est classique et son portail de brique n’est pas décoré.

    ·         Les Mausolées Modar-i-Khan (XIXème siècle) et Dakhma-i-Shakhon (XIXème siècle), ces deux mausolées royaux sont noyés au milieu des tombes et des arbres du vieux cimetière.

    ·         La Mosquée Djouma (XIXème siècle), la grande mosquée fut construite au début du XIXème siècle. Son style reprend de manière monumentale l’architecture traditionnelle des mosquées à iwans : piliers de bois sculpté posés sur une base de marbre et soutenant un plafond de bois décoré de motifs floraux stylisés.

    P.M. Déjeuner à Kokand. Départ pour Rishtan (34 km), très réputé pour ses céramistes.

    ·         Visite de l’atelier des artisans céramistes, depuis plus de sept cents ans on y fabrique de la vaisselle en céramique bleue, principalement des bols à thé ou à soupe, des plats à plov et des vases (kouza). Les artisans utilisent une terre rouge que l’on trouve dans la région et possèdent une technique spécifique de décoration réalisée avec des peintures minérales.

    Retour à Ferghana en fin de journée. Installation à l’hôtel. Dîner et nuit à l’hôtel.

     

    Jour 14. 14.08. Jeudi - Ferghana/Marguilan/Kouva/Andijan/Ferghana      

    A.M. Petit déjeuner à l’hôtel. Départ vers Marguilan (50 km).

    ·         Visite de la fabrique textile Yodgorlik, la fabrique, où les soies ikatee sont tissées suivant les techniques traditionnelles, mérite à elle-seule le déplacement à Marguilan. La soie de Marguilan est très réputée dans la république.

    Continuation de la route jusqu’à Andijan et, sur la route, visite de Kouva.

    ·         Kouva se trouve à 33 kilomètres de Ferghana. L’ancienne cité de Kouva abritait un temple bouddhiste où fut retrouvée une grande statue de Bouddha. Le champ de fouille, aménagé en 1998, s’est transformé en un temple dédié à Al-Fergani dont une immense statue a été installée à l’entrée du site. Visite de l’ancienne cité.

    Continuation vers Andijan (40 km), la ville natale de Babour, arrière-petit-fils de Timour, poète, gouverneur du XVème siècle et fondateur de la dynastie des Moghols en Inde.

    P.M. Déjeuner à Andijan dans une maison de thé. Visite de la ville :

    ·         La Medersa et la Mosquée Djouma du XIXème siècle.

    ·         Le Bazar, marché vert, est entouré d’allées consacrées aux artisans : couteliers, fabricants de do’pi (calottes traditionnelles), céramistes, etc.

    ·         Le Mémorial Babour, un parc et un mémorial furent inaugurés en 1993 autour de la tombe symbolique de Babour. Un imposant escalier mène au musée-mémorial construit sur une colline dans un style rappelant celui de l’époque timouride. L’exposition est très didactique : quelques copies de majoliques de la vraie tombe de Babour qui se trouve à Herat, en Afghanistan, et des fresques illustrant les grandes étapes de la vie de Babour.

    Retour à Ferghana en début de soirée. Dîner et nuit à l’hôtel.

     

    Jour 15. 15.08. Vendredi - Ferghana/Tachkent (320 km)                   

    A.M. Petit déjeuner à l’hôtel.

    ·        Visite du Parc Al-Fergani.

    Route à destination de Tachkent (320 km - 5-6 heures) par les montagnes et le col de “Kamtchik” (2268m) situé dans la chaîne des Monts Tchatkal.

     

    P.M. Déjeuner pique-nique sur la route. Arrivée à Tachkent en milieu d’après-midi et installation à l’hôtel.

    ·         Le Square d’Amir Temur, avec la promenade Sayilgoh (Broadway Uzbek).

    Dîner d’adieu au restaurant “Bahor. Nuit à l’hôtel.

     

    Jour 16. 16.08. Samedi - (vol) Q

    Order tour