• Samarcande


    Samarcande est le paradis de l’Orient antique et la perle du monde musulman. Au IVème siècle av. JC, Samarcande était célèbre sous le nom de Maracanda. Objet de convoitise, cette ville a subi de nombreuses tentatives de conquête de la part des plus célèbres conquérants : Alexandre le Grand, Genghis Khan et Tamerlan…

    Samarcande engendre le rêve et est à la hauteur de sa réputation. La ville a toujours été, depuis la nuit des temps, un centre culturel de première importance avec ses savants, ses artisans, écrivains et poètes. L’histoire est partout et on peut découvrir des sites célèbres comme Chakhi-Zinda, la nécropole timouride, exemple architectural unique et considéré encore aujourd’hui comme un haut lieu de pèlerinage ; La place du Réghistan, centre de Samarcande médiéval, avec ses extraordinaires médersas (Ouloug Beg la plus ancienne, Chir Dor et Tilla-Kari) aux frontons recouverts de céramiques bleues et or érigées entre le XVème et le XVIIème siècle. On peut visiter également le mausolée de Gour-Emir, tombeau familial de la dynastie des Timourides, le mausolée de Bibi Ghanoum sans oublier, un peu à l’écart de la ville sur les hauteurs, les ruines de l’observatoire d’Ouloug Beg, petit-fils de Tamerlan, inventeur du célèbre sextant géant mis à jour au début du XXème siècle. Chaque coin de rues renferme des vestiges intéressants et uniques.

    Pour une vision plus bucolique de l’Ouzbékistan, on peut également visiter le parc naturel Zeravchan au bord de la rivière du même nom et un peu plus loin voir le col Takhta-Karatcha et ses forêts pittoresques.

     

    Les sites importants à visiter à Samarcande :

     

    ·        L’Observatoire d’Oulougbeg (XVème s) - 1er observatoire en Orient, construit par Oulougbeg. Un énorme sextant permettait l’observation du soleil et de la lune.

    ·        Les vestiges de la cité antique Afrosiab et le musée, avec des peintures murales, construit sur cette cité.

    ·        Le mausolée Chah-i-Zinda (XIème-XIXème s) - en traduction “Le Roi Vivant”. C’est un ensemble qui comprend  plus de 20 mausolées de différents siècles.

    ·        La place du Reghistan (XVème-XVIIème s) - centre officiel de l’empire des Timourides qui se compose de trois médersas : Oulougbeg, Cher Dor et Tilla-Kari. La place était un centre commercial, artisanal, culturel et religieux au XVème siècle.

    ·        Le mausolée Gour Emir (XVème s) - tombeau dynastique des Timourides. C’est un grand monument architectural, l’extérieur est recouvert d’une mosaïque de briques vernissées avec une coupole turquoise.

    ·        La mosquée et la médersa de Khodja Akrar (XVIIème s) - entre 1630 et 1635, le vizir de Boukhara, Nadir Devonbegi, engloba la mosquée funéraire, construite par les fils d’Akrar, dans une grande médersa. Au sud de la médersa, la mosquée Khodja Akrar (XVIIème-XXème s) abrite des lieux de prières.

    ·        Le mausolée Ichrat Khana - "La Maison de la Joie" a été construite par la femme d’Abu Said, arrière-petit-fils de Tamerlan, pour leur fille préférée.

    ·        Le mausolée Khodja Abdi-Darum - il est lié au nom d’un juriste arabe du IXème siècle, Abd-al-Mazeddin, (Khodja signifie une personne qui a fait un pèlerinage à la Mecque). Seljuk Sultan Sanjar est enterré dans le mausolée du XIIème siècle, reconstruit par Oulougbeg au XIVème siècle.

    ·        Le musée de l’Histoire et de l’Art de l’Ouzbékistan.

    ·        Le complexe d’Imam Al-Boukhari est situé à 25 km au nord de Samarcande dans la campagne Khartan. Le complexe inclut le tombeau d’Abu Abdullah Mohammed Ismail Al-Boukhari. C’est le deuxième personnage dans le monde musulman, après prophète Mohamed.

    ·        Le centre d’artisanats Meros centre d’artisans locaux. Environ 70 artisans présentent leurs différents arts et leur artisanat : textile, broderie, production de tissus, gravure sur bois et sur plâtre, miniature, céramique, etc. Si vous le souhaitez, vous aurez la possibilité de pratiquer votre talent dans l’un des ces arts en faisant votre propre production que vous pourrez garder comme souvenir (votre production vous sera offerte lors de votre dernier séjour à Samarcande).

    ·        La réserve naturelle Zarafshan se trouve au bord de la rivière Zarafshan. On y trouve 300 variétés de plantes dont 59 sont des plantes médicinales et 23 des plantes techniques. On peut voir 160 variétés d’oiseaux. A l’heure actuelle, il existe un programme sur la protection de la réserve et des nombreuses gazelles de Boukhara, sous l’appui du CNRS et du Ministère des Affaires Etrangères de France par l’intermédiaire de l’Ambassade de France en Ouzbékistan.