• Tachkent


    Première métropole de l’Asie Centrale, la capitale de l’Ouzbékistan ne révèle, à première vue, pas grand chose de son histoire bimillénaire de carrefour des anciennes routes caravanières. Les grandes avenues du socialisme réduisent à néant les visions romantiques d’une oasis située sur la Route de la Soie. Pourtant cette ville moderne de plus de 2,3 millions d’habitants - la quatrième en importance de la CEI après Moscou, Saint-Pétersbourg et Kiev - offrira plus d’un attrait au voyageur curieux : architecture monumentale, places immenses, musées, labyrinthe de la vieille ville en pisé, murmure des fontaines dans la chaleur des jours d’été, charme de l’automne mordoré dans les allées de peupliers…

     

    Les sites importants à visiter dans la ville de Tachkent :

    ·        La place du Théâtre Navoï témoigne de l’architecture soviétique, sans grand caractère. La décoration intérieure est l’œuvre d’artistes ouzbeks. La fontaine sur la place évoque une capsule de coton.

    ·        Le monument du “Courage” - un monument érigé en l’honneur des victimes du tremblement de terre de 1966, après lequel Tachkent a été entièrement reconstruite.

    ·        La place de Mustakillik - anciennement place Lénine et actuellement transformée en place de l’indépendance.

    ·        La place de l’Amitié des Peuples - place qui comporte, au milieu, un monument moderne de la famille Shaahmad Shomahmudov, qui a adopté 15 orphelins de représentants de différentes nations pendant la 2nde Guerre Mondiale.

    ·        La médersa Barak Khan - fondée au XVIe siècle par un descendant de Timour qui administrait Tachkent pour le compte des Chaibanides. La façade, ornée de mosaïques bleues et d’inscriptions coraniques, abrite une cour plantée de rosiers et protège 35 khujras (cellules).

    ·        La médersa Koukeldach - construite au XVIème siècle, elle est entourée de maisons dont certaines datent du XVème siècle. Actuellement, la médersa sert d’école islamique.

    ·        La médersa Abdul Kassym - située à 1,5 km au sud du Bazar Chorsu.

    ·        Le musée des Arts Appliqués - ancienne demeure d’Alexandre Polovtsev, diplomate qui, en 1898, demanda à des artisans de la région de se charger de son aménagement.

    ·        Le mausolée Kaffal Shashi - tombeau d’un docteur local, philosophe et poète de l’Islam qui vécut de 904 à 979. Le portail, la coupole intérieure et l’arche datent du XVIe s.

    ·        Le Métro - sa construction a commencé en 1972 ; cinq ans après, le premier train roulait.

    ·        Le musée des Beaux-Arts - le premier étage présente une importante collection d’antiquités préislamiques : statues bouddhiques, peinture sogdienne. Au rez-de-chaussée, collection d’arts traditionnels et surtout de broderies de soie et de coton nommées "suzana".

    Musée des Beaux Arts, le fonds du musée comprend la riche collection du grand -duc Nicolas Romanoff qui vivait à Tachkent au début du siècle. C’est l’un des cinq plus grands musées d’art de la CIS. Peinture et sculture européenne, russe, ouzbek, icönes et art oriental (Chine, Japon et inde). Plusieurs salles sont consacrées à l’art décoratif.

    Reservoir de Tcharvak est  allimentée par les eaux de trois rivières: le Pskent qui coule du nord-est, le Koksou de l‘est et le Tchatkal du sud-est.  Arrivee et premenade sur la rive sud du reservoire, bordee de plages de cailloux au village de Khodjakent, un parc protege des pierres gravees vieilles de 40 000ans. 

    Dinner et logement a la station de repos Tcharvak. (P.dej+Dej.+Din).

    ·        Musée Amir Timour. Ce très récent musée de Tachkent se trouve juste au nord de la statue de l’icone nationale réhabilitée. Il possède une structure relativement impressionnante avec un dôme bleu brillant et strié et un intérieur richement décoré.

    ·        Théâtre Opéra & Ballet Alisher Navoi. En 1940, les planificateurs soviétiques ont décidé qu’un théâtre rehausserait grandement une zone comme le Bazar des Ivrognes connue pour son marché imbibé de vin. Les prisonniers de guerre japonais ont complété la construction en 1947. Le programme du théâtre change tous les jours, de la symphonie ouzbèke à l’opéra russe.

    ·        Métro de Tachkent. La construction a commencé en 1972 et, cinq ans après, le premier wagon roulait. Certaines personnes disent que le métro de Tachkent possède l’une des plus belles stations de métro. Il y a trois lignes en activité, y prendre des photos est strictement interdit.

     

    ¨      Le mausolée Zangui Ata  - situé à quinzaine de kilomètres au sud de Tachkent. Ce site est l‘un des plus sacrés de larégion. Zangui Ata (le père noir) est le surnom donnée au sheikh Ay Khodja, prédicteur soufi ayant vécu au XII siècle, saint patron des bergers.