• Vallee de Fergana


    La vallée de Fergana est l’une des régions les plus riches d’Asie Centrale. La ville de Fergana a été fondée en 1877, comme centre administratif de la région. La route qui conduit de Fergana à Kokand suit la célèbre "Route de la Soie" et on y verra, non loin, la forteresse Eski-Kourgan (1732) puis le palais de Khoudoyar-Ourda (1871) avec sa façade à tourelles, revêtue de carreaux jaunes, vestiges architecturaux qui témoignent d’une époque glorieuse et florissante.

    Dans la vallée, vous serez séduit par la vision des champs de coton, dont la "capsule" est le symbole de l’Ouzbékistan. Culture de fruits, de légumes, forêts de mûriers pour l’élevage des vers à soie, tout est en abondance et témoigne d’une  activité agricole intense.

     

    Kokand, avec ses médersas, le palais du dernier khan et ses mosquées :

    ·        Le palais de Khoudoyar Khan - le palais du dernier Khan de Kokand fut construit en 1870. Il possédait une large enceinte, percée de douze portes portant le nom des villes auxquelles elles conduisaient.

    ·        La médersa Narbutabey (XVIIIème s) - médersa construite en 1799 par un architecte boukharite, Moukhammed Shaikh bini Moukhammed Sharif, et qui n’a fait l’objet d’aucune restauration.

    ·        Le mausolée Modari Khan (XIXème s) - Dakhma-i-Shokhon (XIXème s) - ces deux mausolées royaux sont noyés au milieu des tombes et des arbres du vieux cimetière.

    ·        La mosquée Jami (XIXème s) - cette grande mosquée fut construite au début du XIXe siècle. Son style reprend de manière monumentale l’architecture traditionnelle des mosquées à aivans, qui sont des piliers de bois sculpté posés sur une base de marbre et soutenant un plafond de bois décoré de motifs floraux stylisés.

     

    Rishtan, ville très réputée pour ses céramistes.

    ·        Visite de l’atelier des artisans céramistes - depuis plus de sept cents ans, on y fabrique de la vaisselle en céramique bleue, principalement des bols à thé ou à soupe, des plats à plov et des vases (kouza). Les artisans utilisent une terre rouge que l’on trouve dans la région et possèdent une technique spécifique de décoration réalisée avec des peintures minérales.

     

    Margilan

    ·        Visite de la fabrique textile Yodgorlik - fabrique où les soies sont tissées suivant des techniques traditionnelles ; elles méritent à elles seules le déplacement à Margilan. La soie de Margilan est très réputée dans la république.

     

    Kouva, se trouve à 33 kilomètres de Fergana. L’ancienne cité de Kouva abritait un temple bouddhiste où fut retrouvée une grande statue de Bouddha. Le champ de fouille, aménagé en 1998, s’est transformé en un temple à Al Fergani où une immense statue a été installée à l’entrée du site. Visite de l’ancien site.

     

    Andijan, ville natale de Babour, arrière-petit-fils de Timour, poète, gouverneur du XVème siècle et fondateur de la dynastie des Moghols en Inde.

    ·        La Médersa et la mosquée Jami - le principal complexe religieux d’Andijan fut construit à proximité du bazar à la fin du XIXème siècle. Plus tard, une importante restauration y fut entreprise, à la suite des dévastations dues au tremblement de terre de 1902, pour y installer un Musée de la littérature.

    ·        Bazar - le marché vert est entouré d’allées consacrées aux artisans : couteliers, fabricants de “do’pi” (calottes traditionnelles), céramistes, etc.

    ·        Le Mémorial de Babour - un parc et un mémorial furent inaugurés en 1993 autour de la tombe symbolique de Babour. Un imposant escalier mène au musée-mémorial construit sur une colline dans un style rappelant celui de l’époque timouride.